huissier


huissier

huissier [ ɥisje ] n. m.
uissier XIIe; de huis
I
1Vx Portier.
2Officier dont la principale charge était d'ouvrir et de fermer une porte. Huissier de la chambre du roi.
Mod. Celui qui a pour métier d'accueillir, d'annoncer et d'introduire les visiteurs (dans un ministère, une administration). Donner son nom, le motif de sa visite à l'huissier. Les huissiers d'un ministère.
Huissier appariteur, chargé du service des audiences.
II
1Celui qui est préposé au service de certains corps, de certaines assemblées. Les huissiers du Palais-Bourbon, d'une faculté. appariteur.
2(XVIe) Huissier (de justice). Officier ministériel chargé de signifier les actes de procédure et de mettre à exécution les décisions de justice et les actes authentiques ayant force exécutoire. Charge d'huissier. Actes, exploits d'huissier : assignation, commandement, constat, procès-verbal, protêt, saisie, sommation. Constat d'huissier. « Après tout, ne payez pas, je m'en fiche, moi ! Je vous enverrai l'huissier » (Zola). REM. Le féminin (une huissière) semble peu usité.

Huissier officier public ministériel ayant notamment pour mission de délivrer des actes judiciaires et de procéder à l'exécution forcée (par une mesure de saisie) des décisions de justice.

huissier
n. m.
d1./d Celui qui est chargé d'accueillir et d'annoncer les visiteurs dans les ambassades, les ministères, etc.
d2./d Fonctionnaire subalterne préposé au service des séances d'une assemblée.
d3./d Officier ministériel qui signifie les actes et les exploits et qui exécute les décisions de justice.
|| Huissier-audiencier ou huissier audiencier, chargé de la police des audiences d'un tribunal. Des huissiers-audienciers.

⇒HUISSIER, subst. masc.
A. — Littér. [N'est empl. que p. arch. ou plaisant.] Gardien d'une porte, d'une entrée. À monsieur Saint Pierre, honorable huissier et guichetier patenté du paradis (HUGO, L. Borgia, 1833, III, I, p. 162). Le Hadjeb [chambellan] de l'Empire, huissier du seuil auguste (LECONTE DE LISLE, Poèmes trag., 1886, p. 4).
B. — 1. Officier ayant la charge (honorifique) d'ouvrir et de fermer une porte. Huissier de la chambre du roi. La fille de l'huissier du cabinet du roi trouva peu convenable de venir à l'atelier d'un peintre dont les opinions avaient une teinte de patriotisme ou de bonapartisme (BALZAC, Vendetta, 1830, p. 170). Il [Velasquez] fut peintre du roi, huissier de chambre, maréchal des logis, chevalier de Santiago (GAUTIER, Guide Louvre, 1872, p. 264).
2. Domestique, employé chargé d'accueillir, d'annoncer et d'introduire les visiteurs. Huissier en habit noir, à chaîne. L'huissier (qu'on appelait dans ce temps-là « l'aboyeur ») de Mme de Guermantes (PROUST, Sodome, 1922, p. 634) :
1. L'argent y avait un étalage étudié, la fortune une mise en scène savante. L'opulence y visait à l'humiliation des autres par tous les moyens d'intimidation (...), par la grande mine impertinente des laquais, par l'huissier à chaîne d'argent planté dans l'antichambre...
GONCOURT, R. Mauperin, 1864, p. 116.
3. Employé préposé au service de certains corps, de certaines assemblées. Les huissiers de l'Assemblée nationale. Synon. appariteur. Toute personne qui donne des marques d'approbation ou d'improbation est sur-le-champ exclue des tribunes par les huissiers chargés d'y maintenir l'ordre (Règlement Ass. nat., 1849, p. 37). Chaque séance est ouverte avec le même cérémonial traditionnel. Le président, précédé de deux huissiers et suivi par les secrétaires, avance en procession de sa résidence à la salle des séances (LIDDERDALE, Parlement fr., 1954, p. 122).
C. — DROIT. Officier ministériel ayant pour charge de constater des faits, de signifier les actes de procédure et de mettre à exécution les décisions de justice et les actes authentiques ayant force exécutoire (d'apr. CAP. 1936 et Admin. 1972). Assignation, constat, saisie, sommation d'huissier; signifier (qqc.) par huissier, par ministère d'huissier. Le déni de justice sera constaté par deux réquisitions faites aux juges en la personne des greffiers (...) : tout huissier requis sera tenu de faire ces réquisitions, à peine d'interdiction (Code civil, 1804, art. 507, p. 414). Le mandat de l'huissier poursuivant expire aux limites de sa juridiction (...). L'huissier n'y a pas le droit [en province], comme à Paris, de pénétrer dans une maison tierce pour y venir saisir le débiteur (BALZAC, Illus. perdues, 1843, p. 623).
[L'huissier représente la justice, les poursuites judiciaires] Menacer qqn des huissiers. Je me rendis chez la princesse, bien décidé à exiger un remboursement immédiat et à lui envoyer les huissiers si elle ne s'exécutait pas de bonne grâce (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 408). Venez avec l'huissier, amenez les gendarmes, comme nous avons fait, nous autres. — L'huissier et les gendarmes, on les envoie chier! Il n'y a que les crapules qui ont besoin d'eux. Quand on est honnête, on règle ses comptes soi-même (ZOLA, Terre, 1887, p. 478) :
2. Où allez-vous donc? mais votre créancier vous adore. — Eh! ne voyez-vous pas que, s'il commence à me louer, c'est qu'il est sûr de récupérer son argent; et s'il est sûr de me délivrer de la dette, c'est qu'il va m'envoyer les huissiers. Je cours chez mes amis chercher un créancier moins dur et qui paiera celui-ci.
JACOB, Cornet dés, 1923, p. 40.
Huissier audiencier. ,,Huissier qui introduit le tribunal dans la salle d'audience, fait l'appel des causes et assure la police de l'audience`` (CAP. 1936). [Les] procès-verbaux des refus ou retardemens seront (...) dressés sur-le-champ, soit par un juge de paix, soit par un huissier audiencier du tribunal, soit par un autre huissier (Code civil, 1804, art. 2199, p. 403).
P. ell. L'avocat passa les factures à l'huissier, qui les porta sur le bureau du président (CHAMPFL., Bourgeois Molinch., 1855, p. 215).
Huissier priseur. ,,Huissier ayant le droit de faire des ventes publiques de meubles`` (CAP. 1936). Les deux coquins s'entendaient et (...) ils avaient imaginé cette vente aux enchères, par le ministère d'un huissier priseur, pour faire monter à un prix immodéré, sans qu'on pût le leur reprocher, le manuscrit dont je souhaitais la possession (A. FRANCE, Bonnard, 1881, p. 329). V. criée exemple.
Vx. Huissier à verges. Sergent royal au Châtelet. C'était quelque huissier à verge qui avait l'honneur de signifier un exploit au sieur Paul Scarron (A. FRANCE, Génie lat., 1909, p. 39).
Prononc. et Orth. : []. V. huis clos, s.v. huis prononc. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Ca 1140 ussier « gardien de l'huis » (GAIMAR, Estoire des Engleis, éd. A. Bell, 5982); 1160-74 (WACE, Rou, éd. A.J. Holden, III, 807; Li chamberlenc e li ussier Furent tuit noble chevalier); 1320, déc. spéc. dans une Cour de justice huissiers de parlement (ds ISAMBERT, Rec. gén. anc. lois fr., t. 3, p. 257); 1538 « officier de justice » (EST. ds FEW t. 7, p. 438b). B. 1260 « fabricant de portes » (E. BOILEAU, Métiers, 1e p., XLVII, rubr. Lespinasse et Bonnardot ds GDF.). C. 1188 « grand vaisseau de transport ayant une porte à sa poupe » (AIMON DE VARENNES, Florimont, éd. A. Hilka, 11854). Dér. de huis; suff. -ier; cf. lat. class. ostiarius « portier, concierge », « portier (dernier des ordres mineurs) » dans la lang. eccl.; « portier, officier de ménage; huissier, dignitaire aulique (cour pontificale, impériale, royale) » à l'époque médiévale. Fréq. abs. littér. : 2 974. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 579, b) 2 064; XXe s. : a) 1 759, b) 876. Bbg. BOEL (E.). Le Genre des n. désignant les professions. R. rom. 1976, t. 11, pp. 37-38. - QUEM. DDL t. 11, 12.

huissier, ière [ɥisje, jɛʀ] n. (fém. rare)
ÉTYM. 1320; ussier, v. 1140; « fabricant de portes et fenêtres », 1260; « navire de transport à grande porte située à la poupe », 1188; de huis.
———
I
1 Vx. Gardien d'une porte, d'une entrée. Portier.REM. On a employé le fém. huissière dans ce sens. — Figuré :
1 Deux portes sont au cœur; chacune a sa valvule.
Le sang, source de vie, est par l'une introduit;
L'autre huissière permet qu'il sorte (…)
La Fontaine, Quinquina, I.
2 Le Hadjeb de l'Empire, huissier du seuil auguste,
Qui tient le sceau, l'épée et le sceptre (…)
Leconte de Lisle, Poèmes tragiques, « Apothéose de Mouça-al-Kébyr ».
2 N. m. a Hist. Officier dont la principale charge était d'ouvrir et de fermer une porte. || Huissier de la chambre du roi.
b Mod. Celui qui a pour métier d'accueillir, d'annoncer et d'introduire les visiteurs (dans un ministère, une administration). Gardien, introducteur. || Huissier en uniforme (→ Cagibi, cit. 1). || Chaîne d'huissier. || Table, bureau d'huissier. || Donner son nom, le motif de sa visite à l'huissier. || L'huissier le fit attendre dans l'antichambre (cit. 4), ouvrit la porte (→ Cannelure, cit. 2). || Les huissiers d'un ministère.
3 (…) il avait été convenu que le docteur viendrait régulièrement au ministère (…) Plusieurs personnes attendaient audience dans la galerie et dans le petit salon voisin. Mais l'huissier connaissait le docteur, et il l'introduisit par une porte de service.
Martin du Gard, les Thibault, t. VII, p. 87.
Dr. || Huissier audiencier ou huissier-audiencier : « huissier qui introduit le tribunal dans la salle d'audience, fait l'appel des causes et assure la police de l'audience » (Capitant). || « les huissiers-audienciers du tribunal de police. À Paris, ils sont une trentaine » (le Nouvel Obs., 2 févr. 1981, p. 41).
———
II (1320).
1 Personne préposée au service de certains corps, de certaines assemblées. || Les huissiers du Palais-Bourbon. || Huissiers d'un institut, d'une faculté. Appariteur. || Une huissière.
4 Un huissier du Parlement les attend (les pairs) au débouché de la séance, et, son bonnet à la main, marche devant eux, et leur fait faire place jusque par delà la grand salle (…) Les présidents trouvent deux huissiers au sortir du parquet, qui marchent devant eux et leur font faire place jusque près de la Sainte-Chapelle, frappant de leurs baguettes, en traversant la grand salle, sur les boutiques.
Saint-Simon, Mémoires, IV, XXXI.
5 La beauté des grandes séances (de la chambre des députés) est accessible à tout le monde.
L'huissier passe dans les couloirs : « En séance, Messieurs, en séance ». Qu'y a-t-il donc ? M. Deschanel vient de monter à la tribune.
M. Barrès, Cahiers, 21 juin 1906, t. V, p. 39.
2 (XVIe). Officier ministériel chargé de signifier les actes de procédure et de mettre à exécution les décisions de justice et les actes authentiques ayant force exécutoire (ainsi nommé à cause des fonctions de l'huissier audiencier). || De nos jours, les huissiers sont nommés par le Premier ministre sur la proposition du ministre de la Justice et la présentation d'un titulaire; ils ne peuvent instrumenter que dans leur arrondissement ( Immatricule). || Étude de Maître Un tel, huissier. || Clerc d'huissier. || Acte d'huissier. Assignation, commandement, constat, exploit (cit. 8), procès-verbal, protêt, saisie, signification, sommation; → aussi Authentique, cit. 4; copie, cit. 4; exproprier, cit. 3. || Citation signifiée par huissier, par ministère d'huissier (→ Commettre, cit. 8).Anciennt. || Huissier à verge : sergent royal au Châtelet (→ Attirer, cit. 14.2). || Huissier à la chaîne.
6 (…) M. de Bouillon étant allé à Évreux, son fils y envoya lui signifier un exploit par un huissier à la chaîne, qui sont ceux qui peuvent exploiter indifféremment partout et que chacun qui veut emploie quand on veut faire une signification délicate et forte, parce que ceux-là sont toujours fort respectés et instrumentent avec une grosse chaîne d'or au col, d'où pend une médaille du Roi; ils sont en même temps huissiers du Conseil, et y servent avec cette chaîne.
Saint-Simon, Mémoires, I, XXXVIII.
7 Toutes citations, notifications et significations requises pour l'instruction des procès, ainsi que tous actes et exploits nécessaires pour l'exécution des ordonnances de justice, jugements et arrêts, seront faits concurremment par les huissiers audienciers et les huissiers ordinaires, chacun dans l'étendue du ressort du tribunal civil de première instance de sa résidence, sauf les restrictions portées par les articles suivants.
Décret du 14 juin 1813, art. 24.
8 Mais le lendemain, à midi, elle reçut un protêt; et la vue du papier timbré, où s'étalait à plusieurs reprises et en gros caractères « Maître Hareng, huissier à Buchy », l'effraya si fort, qu'elle courut en toute hâte chez le marchand d'étoffes.
Flaubert, Mme Bovary, III, VI.
9 Après tout, ne payez pas, je m'en fiche, moi ! Je vous enverrai l'huissier.
Zola, la Terre, IV, III.
REM. Le féminin huissière semble peu usité dans ce sens.
tableau Noms de métiers.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Huissier — de justice Sommaire 1 Missions de l huissier de justice 2 Histoire 3 Formation 4 Exemples d actes d huissier de justice …   Wikipédia en Français

  • huissier — 1. (ui sié ; l r ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : des ui sié z actifs) s. m. 1°   Officier dont la principale charge est d ouvrir et de fermer une porte. Huissier du cabinet. Huissier de la chambre. Huissier de l antichambre. Huissier… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • huissier — HUISSIER. s. m. Officier qui ouvre & ferme la porte du cabinet, de la chambre du Roy, & chez les Princes. Huissier du cabinet. huissier de la chambre. Il se dit aussi de ceux qui ont cette Charge dans les Compagnies souveraines, & autres grandes… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • huissier — Huissier, vient de ce mot, Huis, parce qu anciennement les Huissiers estoyent tenus, la Court de Parlement seant en Audience ou Conseil, se tenir arrestez à l huis de la chambre pour estre prests aux mandemens de la Court, si aucuns occurroyent,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Huissier — (fr., spr. Üssieh, von dem altfranzösischen huis, die Thür), 1) Thürsteher am französischen Hofe; 2) Pedelle bei den Sitzungen des französischen Senats; 3) subalterne Gerichtsbeamte, die nicht studirt zu haben brauchen. Von ihrer ursprünglichen… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Huissier — (spr. ŭißjë, v. altfranz. huis, »Tür«), Türsteher, Türschließer, ursprünglich ein Hofdiener, der die Aussicht bei den Türen im Innern der königlichen Schlösser führte, jetzt ein Diener, der im Vorzimmer eines Ministers oder sonstigen hohen… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Huissier — (frz., spr. üissĭeh), Türsteher, Türhüter; die Bedienten im Vorzimmer hoher Staatsbeamter; dann Gerichtsdiener, jetzt in Frankreich die Vollstreckungsbeamten, entsprechend den deutschen Gerichtsvollziehern …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Huissier — (üssieh, vom altfranzösischen huis = Thüre), die Thürsteher bei dem franz. Hofe, die Pedelle des Senats, die Waibel der Gerichte etc., eine Corporation, deren Mitglieder angesehener und besser besoldet sind, als dies in der Regel bei den… …   Herders Conversations-Lexikon

  • huissier — /wē syāˈ/ (French) noun 1. A doorkeeper, usher 2. A bailiff …   Useful english dictionary

  • HUISSIER — s. m. Officier dont la principale charge est d ouvrir et de fermer la porte du cabinet, de la chambre du roi, etc. Huissier du cabinet. Huissier de la chambre. Huissier de l antichambre. Huissier de salle.   Il se dit également de Ceux qui se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.